La coordination nationale a effectuée du 11 au 13 juillet 2018, une mission auprès de ces bénéficiaires dans la région des savanes notamment à Dapaong. Cette mission poursuivait trois (2) objectifs. Le premier objectif, était de rencontrer les parents des 78 orphelins et enfants vulnérables et leurs parents (à 98% veuves) ou tuteurs que l’organisation compte appuyer dans le cadre du projet « Sourire à la Vie ». Le deuxième objectif vise à échanger avec les autorités traditionnelles sur la situation actuelle des droits de l’enfant dans le milieu en vue des actions futures.  Le troisième objectif est de rencontrer les points focaux de l’organisation dans la région des savanes pour la prise en compte des nouvelles dispositions organisationnelles qui préconise le passage du statut de point focal au statut de membre actif (section locale) en vue d’une implication plus effective de chacun à l’atteinte des résultats (effets/impact) de la mission que s’est fixée l’organisation auprès des bénéficiaires dans la région des savanes.

A travers les rencontres et échanges que l’équipe de mission a eu avec toutes les parties prenantes telles que les points focaux, les autorités traditionnelles, les tuteurs/parents et même avec les 78 orphelins et enfants vulnérables, nous nous sommes davantage rendu compte des difficultés et souffrances auxquelles les enfants et leurs familles sont confrontées chaque jour. La pauvreté des parents et leurs ignorances de l’existence des quelconques droits à l’enfant, affectent la prise en compte, le respect des droits et le bien être des enfants. Ces facteurs expliquent bien les causes profondes des multiples peines (négligence ; abus physiques-émotionnels-sexuels ; travail des enfants ; mariage précoce ; faible accès aux services essentiels : éducation, santé, eau potable ; malnutrition ; trafique d’enfant ; non enregistrement des actes de naissance…) que vivent les enfants dans les savanes comme ailleurs. Les cas les plus fréquents sont le non enregistrement des naissances, négligence, abus physique et émotionnels, travail des enfants, exploitation des enfants, trafique des enfants, malnutrition, mariage précoce, faible accès en eau potable, à l’éducation et au soin de qualité. Des centaines d’enfants rencontrés au cours de cette mission sont confrontés simultanément au moins à trois (3) et plus de ces défis.

Au regard de ces situations, il convient que notre engagement et nos (vous et nous) déterminations soient davantage considérable en vue d’une part éduquer les populations de cette localité sur la compréhension des droits fondamentaux des enfants tout en impliquant les enfants eux-mêmes à cette action et d’autres part appuyer les communautés en matière d’accessibilité et d’acceptabilité des services essentiels tels que l’eau potable (forages), l’éducation et soin de qualité. En outre aider les orphelins et enfants vulnérables comme est le cas du projet « Sourire à la Vie » à rester à l’école et à réussir leurs scolarités au lieu d’être déscolarisé, exploité ou être à la merci des trafiquants.

Partagez nos actionsShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

One thought on “Mission dans la région des Savanes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *